Jardin japonais

Le jardin japonais fait partie des jardins qui font la fierté occidentale. Effectivement, il apporte l’ambiance neutre et calme qui particularise le Japon.

Présentation

Au Japon, le jardin est synonyme de respect des valeurs ancestrales et de valorisation de l’art. Dans ce sens, il se voit aussi bien dans des maisons privées que dans les lieux publiques. Il associe la calligraphie et le lavis pour faire ressortir toute la beauté de la nature. Les jardins japonais les plus célèbres sont les jardins secs ou « jardins zen ».

Création

Le jardin japonais est fait pour mettre en avant une demeure. Il doit comprendre quelques composants pour être désigné comme jardin japonais. Un salon de thé sert d’accueil aux invités mais aussi un lieu de méditation et de relaxation. Des objets décoratifs comme les lanternes ou des statues qui mis à part leurs esthétiques ont pour rôle de disperser les animaux sauvages. Les plantes sont taillées pour intégrer la forme finale du dessin.

Composition

Le jardin japonais se compose essentiellement de mousses, de graviers et de rochers. Il est très particulier étant donné qu’il préserve la nature et évite dans le possible d’user de plantes artificielles. La base de la conception de ce type de jardin est la mise en place d’un espace naturel miniaturisé comme les plaines ou fôrets. Il possède également un sens symbolique pour expliquer la culture ou la religion japonaise, par exemple un grand roché sur le côté évoque le mont Shumisen.

Jardin japonais

Jardin japonais © capture Youtube